Experts parrains de cKiou

cKiou est une chatbot, héroïne d’une web-série où elle se doit d’apprendre à découvrir les Humains et « l’art de la communication » avant d’exercer sa fonction de robot conversationnel

Voir les contributions des Marraines et Parrains de cKiou

Contributions

cKiou, l’étudiante chatbot, vous veut comme Marraine ou Parrain !

Que vous soyez acteur de la communication ou/et des Intelligences Artificielles, cKiou a besoin de vous pour devenir une « Assistante Artificielle » exemplaire !

Or, comme « la communication, ce n’est pas simplement optimiser un message et sa diffusion, mais avant tout comprendre, évaluer un contexte et observer l’ensemble des acteurs concernés », cKiou se doit de découvrir à la fois le monde scientifique qui a permis sa naissance et le monde numérique et ses habitants Humains, où elle est appelée à s’exprimer. Comme nous sommes dans un monde de partages, de réseaux, de médias… où la notoriété de chacun grandit avec celle de tous, en devenant « Marraine ou Parrain » de cKiou, vous contribuerez à cette double spirale vertueuse qu’est « l’économie de la connaissance et celle de la reconnaissance » !

En quoi consiste le statut de Marraine ou Parrain de cKiou ?

A son rythme et sans obligation de quantité, la Marraine ou le Parrain apporte sa contribution à l’éducation de cKiou sous forme d’article(s) thématique(s), dans son ou ses domaines d’expertise : Intelligences Artificielles, communication numérique, société, usages, éthique…
Exemples :

Intelligences Artificielles

– Chatbot, robot…
– Recherche
– Informatique
– Code, technique, design
– Droit, éthique
– …

Communication numérique

– Médias
– Dirigeants
– SEO
– e-Marketing
– Social selling
– …

Société, usages

– Cybersécurité
– Economie
– Institutions, associations
– RH
– Vie civile
– …

Les contributions des Marraines et Parrains de cKiou sont publiées au sein de la web-série

Partagées par chacun sur les réseaux sociaux, elles bénéficient d’une capillarité médiatique exponentielle. Chaque contribution des Marraines et Parrains de cKiou figure au « Générique des Contributeurs Experts ».

A terme, la web-série des #1000&1mots de cKiou a vocation à devenir une publication numérique globale, au sommaire de laquelle figurera chaque contribution de ses Marraines et Parrains Experts.

Hi, apprenez-moi votre monde d’Humains ! Vous aiderez les Humains à mieux le comprendre…

Parrainer cKiou

Pourquoi des Experts Parrains-Marraines pour cKiou ?

Dans la vraie vie, au-delà de leurs fonctions programmées, pour que les Intelligences Artificielles puissent auto-apprendre ce pour quoi les Humains les destinent (reconnaissance et interprétation d’images, diagnostics de santé ultra précis, bavardage en ligne….), elles doivent avoir accès à d’énormes volumes de données généralement fournies par d’autres machines.

Dans cette web-série, science-fiction oblige, pour éduquer les algorithmes virtuels de cKiou, j’ai remplacé cet apprentissage « machine learning » par un apprentissage en mode « human learning » ! D’autant que, qui mieux que des Humains pourraient apprendre à une machine un art aussi intangible, humaniste et subtil… que la communication ?

Un objectif pédagogique et culturel pour relever les enjeux socio-économiques de la communication numérique

Si j’ai choisi de donner naissance au personnage de cKiou et d’expliquer ainsi la communication numérique à un chatbot, c’est portée par la conviction profonde que celle-ci est plus que jamais un élément clé en matière de transformation numérique. Or, la communication véhicule un certain passif… Historiquement, dans toute organisation, lorsque les résultats ne sont pas au rendez-vous, c’est presque toujours la faute de la com’ !

L’objectif communicationnel est donc double :

  • Eclairer les dirigeants et les internautes sur les nouveaux enjeux liés à la communication numérique
  • Donner des clés pour une communication digitale performante en levant le voile sur les bonnes pratiques et en alertant sur les erreurs à éviter

En permettant d’informer les dirigeants, mais aussi d’interpeler les consciences sur notre avenir numérique… cet apprentissage partagé peut devenir, grâce à vous, un véritable enjeu de société !

Je serais fière et ravie de vous compter parmi ces Marraines et Parrains !

 

Mieux comprendre l’impact des « nouveaux entrants algorithmés » du monde numérique

Si la communication digitale doit revisiter les business models des organisations qui veulent réussir leur transformation numérique, elle est elle-même complètement mutante. Portée et nourrie par nombre des nouveaux entrants algorithmés du monde numérique, elle est à la fois « l’œuf et la poule », qui sculpte nos usages, leurs incidences socio-économiques et géopolitiques. Pour s’en convaincre, Gartner annonce que 33% des emplois actuels pourraient être remplacés par des robots communicants d’ici à 2025. Quant à l’Université d’Oxford, elle envisage la disparition de 47% des emplois dans les prochaines décennies du fait des Intelligences Artificielles. Dans le même temps, Deloitte a observé l’évolution du marché de l’emploi en Angleterre, de 1871 à nos jours : les évolutions technologiques ont créé plus d’emplois qu’elles n’en ont détruits.

Pour que les prévisions alarmistes n’enrayent pas la capacité humaine à profiter des révolutions technologiques pour améliorer la condition de l’Homme, mieux vaut que nous ne nous laissions pas distancer sur la compréhension du monde qui se dessine. C’est le second objectif qui s’est penché sur le berceau de cKiou !

Or, si pour s’auto-instruire en mode « machine learning », une Intelligence Artificielle (quel que soit son domaine d’apprentissage) requiert d’énormes volumes de données fournies par d’autres machines, il m’a semblé évident qu’il en serait de même sur le principe « human learning »… Pour éduquer comme il se doit les algorithmes d’un robot conversationnel, un énorme volume de connaissances s’impose ! Donc, pour nourrir cette Intelligence Collective, plus il y aura de Marraines et de Parrains pour enseigner / éclairer à la fois cKiou et les Humains concernés, plus cet « human learning » sera performant !