Votre stratégie digitale 4.0 !

La valeur croissante de la communication numérique !

Préserver et développer sa compétitivité

Un des premiers messages à faire passer à l’entreprise ou la marque, est la place que doit prendre désormais la communication numérique dans sa stratégie. Ce n’est pas toujours le plus facile !

Paradoxalement, si de plus en plus de dirigeants ont compris l’urgence de prendre le chemin de la transformation numérique et la nécessité de faire évoluer leur business model, peu encore perçoivent le corolaire évident : adapter leur stratégie de communication numérique !

Pourtant, dans le monde où la concurrence numérique est devenue exponentielle, la visibilité numérique et l’image de l’entreprise sont des facteurs déterminants pour la compétitivité, la capacité à conserver/créer des emplois…

Cette prise de conscience oblige donc à revisiter la place de la communication numérique pour réussir son intégration stratégique. Pour cela, pas de miracle ! Seule une stratégie globale, menée de l’amont jusqu’à l’aval, intégrant chaque action, chaque campagne, chaque publication… permet de garder le cap. Il va sans dire que la stratégie doit impliquer chacun des collaborateurs internes et externes concernés.

Le monde 4.0 génère une concurrence digitale stratégique exponentielle

Une concurrence numérique exponentielle engage la compétitivité !

Un enjeu majeur pour la compétitivité de toute organisation est de percevoir la valeur croissante prise par sa visibilité numérique et par sa capacité à générer de l’influence !

De ces capacités, en dépendent rien moins que les possibilités pour l’entreprise de conserver/créer des emplois, des valeurs sociétales.
On peut secouer l’arbre à nostalgies : le côté presque « acquis », ou du moins durable de l’influence dans le monde d’hier, tombera tout de suite ! Dans la vie d’avant, une entreprise, un dirigeant, un leader… qui venait de réussir une campagne, un projet, un défi… avait le temps d’en savourer les échos.

Aujourd’hui, dans la bousculade numérique où l’information (plus ou moins vraie) surgit de partout à la fois, s’imposer durablement est devenu éminemment stratégique.

 

Confiance et cohérence, piliers de la communication numérique

Les mots clés qui résonnent désormais dans toute la sphère économique (tous secteurs d’activités confondus) sont : expérience client et confiance !

  • L’expérience client ne s’improvise pas, elle s’obtient
  • La confiance ne se décrète pas, elle se gagne

Aujourd’hui, le monde économique 4.0 est disruptif en temps réel. Pourquoi ? Parce qu’il doit répondre aux usages, aux attentes, voire aux rêves des clients inspirés par les objets et services numériques qui poussent comme des champignons !

Communiquez pour mieux régner !

Pourvu que ce soit dans le bon tempo, avec sincérité, et cohérence…

Comment construire confiance et cohérence sans stratégie globale ?

Qui imaginerait construire les murs porteurs d’un édifice sans plan ni fondation ? Il serait tout aussi illusoire de penser élever ces deux briques aussi importantes que la confiance et la cohérence pour la compétitivité de l’entreprise !

Nourrir et partager la confiance de l’entreprise…

Compte tenu de la place et du rôle pris par le client dans le monde numérique, la capacité de l’entreprise à démontrer son influence est plus que jamais devenue une priorité. A travers les messages et l’identité qu’elle reflète, le client doit pouvoir se sentir touché, en lien étroit avec cette représentativité. Cette proximité rassurante exhale la confiance. Or, chacun sait que la confiance ne se décrète pas, qu’elle se noue grâce à des valeurs partagées… et pour être « partagées » (pardon pour l’évidence…) elles doivent être « communiquées » !

Le lien s’établit avec les clients et partenaires de l’entreprise grâce à un échange réciproque qui permet de faire connaissance : observation des comportements et échanges de valeurs identitaires communes. Désormais, le client décide de la marque, des produits et services qu’il va choisir à travers cet échange de valeurs. Mais cette confiance ne tolère pas la déception. Elle peut permettre l’erreur ou l’imperfection pourvu que l’une ou l’autre soit accompagnée de messages sincères. Cette tolérance se mérite néanmoins, ce qui exclut toute improvisation de message qui ne tiendrait pas compte de « l’arbre identitaire » qui acculture l’entreprise !

La cohérence, boussole de la stratégie numérique

S’il n’a jamais échappé au monde paysan que tirer une charrette « à hue et à dia » n’est pas le meilleur moyen de la faire avancer, cette sagesse peut inspirer la sphère du marketing digital. En effet, tenter de tisser son influence numérique sans une parfaite cohérence stratégique serait totalement illusoire.

La cohérence se traduit par une unicité du discours stratégique pour l’entreprise. Elle oriente la prise de décision, la nature, la temporalité du message lié à l’intention de chaque action, et en gardant le cap de l’orientation et des objectifs définis par l’entreprise.

Le choix pour le dirigeant de situer la communication numérique au niveau stratégique et en termes de valeurs, est fondamental. Cela suppose de maintenir une certaine stabilité des représentations identitaires et des objectifs. C’est cette cohérence qui permet de définir la dimension opératoire liée à la notion de décision stratégique pour chacun des acteurs impliqués. Et cela quelle que soit la nature de l’écosystème dans lequel se situe l’entreprise.