• Vous rêvez d’éduquer une Intelligence Artificielle ? cKiou vous attend !

    Expert ou spécialiste du numérique, vous rêvez d’éduquer un chatbot… Parrainez cKiou !

    Vous savez tous maintenant que cKiou est un robot conversationnel virtuel en apprentissage. Grâce à la science-fiction, tout est permis 😉 ! A l’instar de ses congénères de la vraie vie numérique fonctionnant en mode « machine learning », ma cKiou est une petite créature bavarde qui auto-apprend, mais en mode « human learning » ! Si cKiou est un agent conversationnel virtuel, son apprentissage quant à lui est bien réel !

    Il m’arrive souvent d’évangéliser quant à l’un des socles fondamentaux de la culture numérique en revisitant ce vieux dicton « l’union fait la force »1 par un : « seul on peut bien moins qu’en mutualisant ses savoirs et compétences » ! Evangéliser une conviction, c’est bien. La mettre en pratique, c’est mieux, non ? Alors, après avoir commencé moi-même l’éducation de mon robot parleur, j’ai décidé d’optimiser cet apprentissage human learning, en mutualisant les expertises. C’est à cet apprentissage que vous êtes convié(e)s. Venez partager quelques-unes de vos connaissances avec l’Intelligence Artificielle de cKiou !

    Elle n’est même pas exigeante, à votre rythme et sans obligation, vous échangez avec elle, sous forme d’article(s) sur une ou des thématiques de votre choix (comme Emmanuel Pesenti sur la X-Road). En échange, elle vous accueille dans une nouvelle spirale de visibilité originale et exponentielle…

  • Chatbot e-citoyen… cKiou veut comprendre la X-Road !

    La X-Road expliquée à cKiou par Emmanuel Pesenti, son premier parrain !

    Les #1000et1mots de cKiou, Saison 2, Episode 4

    La X-Road ?? Oups, si j’en juge par votre air interrogateur, il n’y a pas que cKiou qui ignore ce que c’est ! Et pourtant, si votre esprit de découverte vous pousse à lire cet épisode, vous n’allez plus pouvoir vous en passer… Dit autrement, la X-Road risque de vous apparaitre aussi numériquement indispensable qu’Internet ou votre smartphone ! Je vous parle en connaissance de cause.

    En effet, j’ai découvert cette étonnante « carte à tout faire » en croisant le fil numérique d’Emmanuel Pesenti sur LinkedIn. Il a piqué ma curiosité et son éclairage sur l’exemple de l’Estonie m’a grandement convaincue de l’intérêt de cette technologie. Comment ne pas lui demander de parrainer cKiou pour enrichir son éducation et, du même coup, nous éclairer sur ce qui pourrait faire de chacun de nous des « e-citoyens » sereins !

    – cKiou, je te présente ton premier parrain : Emmanuel Pesenti, Service du Premier Ministre, Urbaniste des Systèmes d’Information1, expert X-Road. Grand merci à toi, Emmanuel, d’avoir accepté de parrainer/enseigner cKiou. Tu vas voir, elle est très curieuse !

  • Intelligence artificielle, interlocuteur corporate d’entreprise

    cKiou, pourquoi un robot conversationnel comme atout de la relation client ?

    Les #1000et1mots de cKiou, Saison 2, Episode 3

    Après avoir fait plancher cKiou, mon apprenti robot conversationnel, sur « la confiance de Google », je voudrais l’interpeller sur le rôle qui se dessine pour ses petits frères, dans la vraie vie numérique !

    – Dis-moi, cKiou, est-ce que tu as maintenant une petite idée du vrai monde numérique dans lequel exercent tes frères chatbots ?
    – Hi, cKiou a une petite idée sur la façon de communiquer avec les Humains.
    – Bon, qu’est-ce que tu dirais de faire un petit état des lieux, même si ce contexte évolue ultra rapidement ?
    – Hi, cKiou est avec toi pour apprendre.
    – C’est une bonne réponse, mais c’est encore une réponse de robot !

    Agent conversationnel d’entreprise, un nouveau collaborateur artificiel

    Je voudrais commencer par apporter à cKiou quelques petites précisions sur le contexte et la fonction de « chatbot d’entreprise ». Dans la vraie vie, nous Humains, nous l’avons constaté, nous rencontrons déjà des interlocuteurs numériques, ils sont de niveaux différents. Un peu comme les Humains, certains sont « beaux » parleurs, d’autres ont une expression plus limitée.

    Concernant les robots parleurs, cet écart tient avant tout au choix de leur programmation faite selon la nature de leur fonction. Certains sont des chatbots dits « simples », programmés pour des dialogues thématiques, sans autre interprétation. Exemple : « à quelle heure souhaitez-vous partir ? A quelle heure souhaitez-vous arriver ? Le train de 22h12 arrive à… ». D’autres ont été dotés de capacités supérieures, celles de la technologie « machine learning ». Ils auto-apprennent de leurs échanges avec les Humains. Ils visent à devenir des interlocuteurs capables d’échanges beaucoup plus ouverts.